Comment savoir si on a une fuite d’eau dans le sol ?

Pour savoir si vous avez une fuite d’eau dans le sol, il faut réaliser un diagnostic adapté. Pour cela, vous devez faire appel à un plombier qualifié. Ce dernier utilisera tous les outils nécessaires pour détecter une fuite d’eau sous terre sans pour autant causer des destructions au sein de votre habitation. Grâce à son professionnalisme et à son savoir-faire dans le domaine, le plombier peut repérer tous les types de fuite et les réparer bien comme il se doit pour vous épargner les risques d’un dégât des eaux. 

Une facture d’eau anormalement élevée, comment repérer l’anomalie ? 

Suite à la réception de votre dernière facture d’eau, vous avez des craintes sur la possibilité d’avoir une fuite dans le sol ? Dans le cas échéant, il faut contacter immédiatement un plombier professionnel pour une recherche de fuite d’eau La Ferté-sous-Jouarre. Une fois sur place, l’artisan doit vérifier l’état de votre installation et réaliser les travaux de réparation. La surconsommation d’eau peut avoir pour cause une fuite enterrée se trouvant dans des canalisations encastrées.

Pour la localiser, il faut choisir avec soin les bonnes méthodes de détection de fuite. Par exemple, pour détecter les fuites les plus discrètes, il est possible d’utiliser la méthode du gaz traceur. Le gaz n’est pas nocif et permet d’indiquer l’endroit précis de la fuite sans démolir le sol ou l’infrastructure de la maison. Dans le même ordre d’idée, le problème peut avoir un lien avec le dysfonctionnement du compteur. S’il est détérioré, il faut que le plombier procède au changement de votre compteur d’eau. 

Que faire si les tâches d’humidité évoluent lentement ?

La présence des tâches d’humidité indique une fuite non visible. Dans ce cas, il ne faut pas paniquer mais adopter les bons gestes. De prime abord, il faut fermer le compteur d’eau principale et accélérer le dépannage de votre plombier. Entre temps, il est préférable d’aérer toutes les pièces de votre domicile. Il faut garder un œil attentif sur l’évolution de la tâche. Ainsi, vous réussirez à minimiser le dégât des eaux.

Les tâches d’humidité ont des causes très fréquentes comme les fuites sous terre, un défaut d’étanchéité et une déstabilisation des sols lors des travaux de remblaiements. De même, le gel peut provoquer l’éclatement des canalisations enterrées et favoriser le développement de l’humidité. Dans tous les cas, il faut déterminer la vraie cause de la fuite et imposer un traitement adapté.

Qu’il s’agisse des tâches jaunâtres, vertes ou brunes, vous devez alerter votre plombier en urgence. Il doit tout mettre en œuvre afin d’empêcher l’écoulement de l’eau sur le mur ou le plafond.

Quelles sont les indemnisations possibles en cas de sinistre ? 

Si le sinistre a causé des dommages colossaux au sein de votre maison, vous pouvez profiter d’une indemnisation. Pour cela, il faut contacter votre compagnie d’assurance. L’assureur s’engage de bien couvrir le dégât des eaux, selon le type de votre contrat. Par exemple, si vous avez un contrat d’assurance multirisque habitation, vous pouvez bénéficier de cet avantage. L’assurance pourra vous aider à financer les frais de réparation de la fuite d’eau.

En dehors de l’indemnisation prévue par l’assurance, il est possible de bénéficier d’un plafonnement du montant votre facture. Ce remboursement est prévu dans le cadre de la loi Warsmann notamment si vous avez une fuite sur les canalisations après compteur. Tout compte fait, si jamais vous constatez une consommation d’eau en excès, vous devez sauver votre foyer en contactant un plombier expert.  En ce sens, un plombier de confiance peut répondre à toutes vos questions en vous proposant les meilleurs services via un devis personnalisé et détaillé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*